Loi de finances 2021 : les impacts sur votre quotidien.

Status juridique

Le 17 décembre dernier était voté par l’Assemblée Nationale le dernier projet de loi de finances annoncé pour l’année 2021 qui vient tout juste de débuter. Entre crise sanitaire mondiale et nombreux débats au Parlement, ce nouveau projet s’inscrit dans un contexte économique inédit, couplé à une situation sanitaire plus qu’incertaine. Mais alors, que faut-il en retenir et quels sont les avantages pour les particuliers ?

Le Plan de relance
Ce début d’année sera principalement marqué par la mise en œuvre du plan de relance, présenté en septembre dernier par le chef de l’Etat qui annonçait alors le déploiement d’investissements à hauteur de 100 milliards d’euros. Ce dernier vise principalement la relance de la croissance économique et de l’emploi en France autour de 3 grands axes : l’écologie, la compétitivité entre les acteurs du marché français et la cohésion sociale. Découvrez ci-dessous les principales mesures qui pourraient vous concerner.

(source : Ministère de l’économie, des finances et de la relance)

Taxes et impositions

Barème des impôts
Compte tenu de la crise sanitaire mondiale et de ses conséquences sur l’économie, une très légère revalorisation des différentes tranches d’imposition à hauteur de 0,2% a été annoncée pour faire face à l’inflation des prix.

Voici le barème des taux applicables en fonction de vos revenus annuels :

- Jusqu’à 10 084€ : 0%

- De 10 085 à 25 710€ : 11%

- De 25 711 à 73 516€ : 30%

- De 73 517 à 158 122€ : 41%

- À partir de 158 123€ : 45%

La taxe d’habitation
Les ménages les plus aisés, représentant 20% de la population française, verront leur taxe d’habitation diminuer d’un tiers. Il est prévu que cette dernière soit définitivement supprimée en 2023 pour l’ensemble des ménages français.

L’impôt sur les sociétés
La baisse de l’impôt sur les sociétés votée et mise en œuvre en 2019 sera reconduite pour l’année 2021.

(source : l’Internaute)

Dispositifs d’aide

Aides au logement
Dès janvier 2021, le système de versement des aides au logement sera simplifié. Désormais, le montant des indemnités sera évalué sur la base des ressources financières perçues sur les 12 derniers mois, et non plus sur les 24 derniers mois. Ce nouveau système permettra à l’Etat d’être plus juste, notamment lorsque vous avez pâti d’une baisse de revenus qui peut, de ce fait, entrainer un certain endettement des foyers.

Restaurants universitaires
Afin de lutter contre la précarité étudiante qui a augmenté des suites de la crise sanitaire, le CROUS reconduit, en 2021, la réduction du ticket restaurant universitaire pour les étudiants boursiers : le coût d’un repas s’élèvera à 1€ au lieu des 3,30€ habituels.

Pensions de retraite
La Sécurité Sociale a confirmé une revalorisation des pensions de retraite à hauteur de 0,4% pour faire face à l’inflation des prix et ainsi aider nos ainés qui, même à la retraite, font parfois face à des situations de surendettement.

Centres d’hébergement d’urgence
L’Etat souhaite améliorer les conditions de vie des personnes en situation précaire et a prévu d’augmenter les places d’hébergement en créant :

- 8 850 places d’intermédiation locative

- Plus de 2 000 places en maison-relais

- 1000 nouvelles places à destination des femmes victimes de violences

(source : l’Internaute)

Primes et dispositifs écologiques

Le bonus écologique
Il s’agit d’une aide financière octroyée par l’Etat aux ménages français lors de l’achat d’un véhicule électrique. Revu à la hausse en 2020, ce dernier sera effectivement maintenu en 2021 aux mêmes tarifs.

Malus auto
À partir du 1er janvier 2021, le malus auto sera automatiquement appliqué pour les véhicules dès 133g de CO2 émis par kilomètre, contre un seuil de 138g en 2020. Ainsi, les montants seront plus élevés en 2021, notamment pour les véhicules qui étaient déjà concernés en 2020. Cette hausse est à prévoir sur les 3 prochaines années avec, en moyenne, une hausse du plafond de malus fixée à 10 000€ par an. Pour plus d’informations sur le fonctionnement du malus/bonus auto, vous pouvez cliquer ici.

MaPrimeRénov’
Le dispositif « MaPrimeRénov’ » visant à soutenir la rénovation énergétique des logements en France sera élargi à l’ensemble des propriétaires occupants, bailleurs ou copropriétaires qui pourront désormais en bénéficier quelles que soient les ressources financières perçues. Ce dispositif incitatif a pour objectif de moderniser les logements afin de diminuer notre consommation d’énergie. Si vous le souhaitez, retrouvez davantage d’informations sur le site du gouvernement.
(source : Ministère de l’économie, des finances et de la relance)

Du côté de l’emploi

Formations professionnelles
La crise sanitaire et économique en 2020 a entrainé la suppression de nombreux postes et ainsi, augmenté la demande d’emploi des jeunes, défavorisant les moins qualifiés d’entre eux. Pour pallier à cette augmentation du taux de chômage, l’Etat mettra à disposition davantage de formations qualifiantes.

Aides à l’embauche
Pour favoriser l’insertion des jeunes en difficulté et des personnes en situation de handicap dans le monde professionnel, un grand nombre d’aides à l’embauche seront financées, notamment pour les contrats d’apprentissage et de professionnalisation.

Parcours d’accompagnement
Dès le 1er trimestre 2021, 300 000 parcours d’accompagnement pour l’insertion seront déployés avec une adaptation possible au cas par cas afin de lutter contre la précarité et ainsi éviter le surendettement.

(source : service public français)

CREATIS vous épaule

Plus que jamais, CREATIS se tient à vos côtés pour vous accompagner en cette nouvelle année 2021. Dans le cas où vous auriez souscrit de nombreux crédits et créances en tout genre, nous pourrons vous proposer un rachat de crédits afin de faciliter la gestion de votre budget au quotidien. Si vous le souhaitez, vous pouvez dès à présent effectuer une simulation depuis notre site internet.

Pour plus d’informations sur les différents regroupements de crédits proposés par CREATIS, n’hésitez pas à nous contacter :

- Par téléphone au 03 28 09 45 16 (appel non surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 19h30 et le samedi de 8h30 à 13h00 sans interruption.
- Via le formulaire de contact en cliquant ici