Budget des ménages 2019 et pouvoir d’achat : quelles sont les dernières actualités ?

Prélèvement à la source : ce qui change

Redonner du pouvoir d’achat aux ménages français, c’est l’objectif des réformes annoncées par le gouvernement pour cette année 2019. Concrètement, quels ménages vont en profiter ? Et quelles solutions peuvent être envisagées pour celles et ceux qui n’en bénéficieraient pas ? Petit tour d’horizon de ces mesures socio fiscales qui promettent d’encourager la croissance et d’aider les ménages français.

Un soutien pour les travailleurs salariés

Une prime exceptionnelle pour les salariés

Pour les travailleurs du secteur privé d’ici le 31 mars, les entreprises ont la possibilité de verser une prime exceptionnelle jusqu’à 1 000€, défiscalisée et exonérée de charges sociales, à leurs salariés dont la rémunération est inférieure à 3 600 € net mensuels.


Des heures supplémentaires défiscalisées

Depuis le 1er janvier, les heures supplémentaires réalisées au-delà de 35 heures par semaine, ne sont plus soumises aux cotisations sociales ni à l’impôt sur le revenu jusqu’à 5000 € par an, majorations incluses.

Un coup de pouce pour les ménages les moins aisés

Une rémunération valorisée pour 5 millions de ménages

Pour les travailleurs percevant une rémunération proche du smic, la prime d’activité versée par les caisses d’allocations familiales sous conditions, augmente à compter du 5 février, de 90€ mois.


Une baisse de la CSG pour les retraités

Dès juillet prochain, avec effet rétroactif au 1er janvier 2019, les retraités dont la pension est inférieure à 2 000€ net mensuels, ou dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 22 580€ pour une personne seule, bénéficieront d’une CSG réduite par rapport à 2018.

D’autres mesures annoncées

Une part importante des foyers vont bénéficier d’une baisse de leur taxe d’habitation. Et les ménages les plus aisés verront également leur pouvoir d’achat augmenter avec le remplacement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Le regroupement de prêts pour faciliter la gestion de ses comptes au quotidien

En dehors de ces mesures prises par les politiques publiques, une autre solution peut être envisagée. Le rachat de crédits peut en effet être une option intéressante quand on est engagé dans plusieurs remboursements de crédits. Son but ? Réunir l’ensemble de ses crédits et dettes diverses en un seul et nouveau prêt avec à la clé, une mensualité réduite et un rééchelonnement de sa durée de remboursement*.

En savoir plus sur le rachat de crédits

Vous pouvez nous contacter :